Skip to content Skip to footer

Chanteur

Obi Bora

Brief info

Heureux qui comme Obi a fait un long voyage. Heureux surtout d’avoir survécu pour nous soumettre Black Prayers, fruit musical mûri à la lumière de cette expérience hors du commun, conçu dans l’âpreté d’un exil au long court, au terme de tribulations qui dessinent le tracé d’une odyssée des temps modernes partagée par des milliers de migrants comme lui. Car Obi Bora appartient à cette humanité ciblée, pour ne pas dire pourchassée, que dispersent sur nos plages, qu’essaiment le long de nos frontières les remous d’une tragédie à laquelle aucun continent n’échappe. Il est le produit d’une rupture fondamentale dans la marche d’un monde devenu éperdument inéquitable au point de tolérer qu’une génération entière d’africains ne dispose pour horizon que les rivages de l’Europe, et n’ait pour choix que la traversée ou la mort.

Echapper à une identité aussi fantomatique, aussi discriminante que celle de migrant est la raison d’être de Black Prayers, « prières noires » que le musicien lyonnais Cédric de La Chapelle a aidé à formuler dans une turbulente et fertile confluence où s’éprennent rap, électro et afro beat, où se remémorent, pour s’en libérer, les traumas du long, éreintant périple accompli, où s’expriment les espoirs du rescapé.

Liens utiles :

Forum : European Lab winter forum Paris