Camille de Toledo

Camille de Toledo est écrivain, juriste et plasticien. Docteur en littérature comparée, auteur d’une thèse sur le « vertige », il enseigne entre autres à l’Université de Lacambre, à Bruxelles. Il a revendiqué, au cours des dix dernières années, une « extension du domaine de l’écriture » pour déployer des narrations matérielles et développer des institutions potentielles, afin de changer nos manières d’habiter. Il est l’auteur, entre autres, de Vies potentielles (Seuil, 2010), Le Livre de la faim et de la soif (Gallimard, 2017), et de Thésée, sa vie nouvelle (Verdier, 2020), son dernier ouvrage. En 2008, il a créé la Société européenne des Auteurs, afin de concevoir un espace politique à partir de la « langue du traduire ». Il travaille actuellement avec le Pôle Art et Urbanisme pour créer un Parlement de Loire autour des fictions juridiques de la nature.

Liens utiles

Camille de Toledo : « Avec ce texte, je voulais présenter les vivants aux morts »
« À quoi pensez-vous ? » — cycle de conversations par Camille de Toledo