Migrations et dérèglement climatique

Le changement climatique, avec son cortège de catastrophes naturelles (inondations, ouragans, etc.), est devenu un facteur majeur de migrations dans le monde, générant des dizaines de millions de « réfugié·e·s climatiques ». C’est l’alerte que lance régulièrement François Gemenne, spécialiste de géopolitique des migrations et de l’environnement, membre du GIEC, groupe d’experts internationaux chargés d’évaluer l’évolution du climat.

Samuel Turpin, journaliste et photographe, documente les effets du dérèglement climatique sur les populations. Pour l’exposition Humans & Climate Change stories, il a suivi pendant 10 ans 12 familles, du Mali au Groenland, contraintes de s’adapter à un environnement que le climat transforme rapidement.

Photographe et spécialiste des politiques migratoires internationales, Sara Prestianni observe plus particulièrement les migrations dans l’espace méditerranéen et les « hot spots » aux frontières de l’Europe.

Ensemble, photographes et spécialistes croiseront leurs regards et leurs approches, sensibles ou expertes, pour éclairer les liens entre migrations et dérèglement climatique.

Avec François Gemenne (chercheur I FR), Sara Prestianni (EuroMed Rights I IT), Samuel Turpin (photographe I FR), modération : Elena Maximin (Le Grand Continent I FR).

En partenariat avec Le Grand Continent / avec le soutien de EU-MED.